Tag Archives: Confederation

Rachat de Carrefour par Couche-Tard : “Ce genre de fusion c’est la casse de l’emploi”, juge Philippe Martinez (CGT)

Philippe Martinez, secrétaire général de la Confédération générale du travail (CGT), est l’invité des “4 Vérités” de France 2, vendredi 15 janvier.


Go to Source
Author:

Élection à la présidence de la CAF : Le président sortant écarté, Senghor et Jacques Anouma validés

L’élection d’un nouveau président à la tête de la Confédération africaine de Football (Caf) aura lieu le 12 mars prochain à Rabat au Maroc. Pour la succession de Ahamad Ahmad, 5 candidatures avaient été reçues par la Caf. A l’issue de ses travaux, la Commission de Gouvernance a validé 2 candidatures, jugé recevables et invalidé la candidature du président sortant, Ahamd Ahamd.

Les 5 et 6 janvier 2020, sur convocation de son Président Me Michel Kizito Brizoua-Bi, la Commission de Gouvernance de la Confédération africaine de Football (Caf) s’est réunie au Caire pour effectuer les contrôles d’éligibilité des candidats pour les postes de Président et de membres du Comité Exécutif de la Caf.

Au total, ce sont 5 candidatures qui ont été officiellement enregistrées pour le poste de Président de l’instance dirigeante du football africain et 16 candidatures pour les postes de membre du Comité Exécutif à pourvoir.

Au terme des travaux, la commission a ainsi déclaré éligibles à la présidence de la Caf la candidature de Me Augustin Emmanuel Senghor, avocat sénégalais âgé de 55 ans et également président de la Fédération Sénégalaise de Football depuis août 2009 et membre du comité exécutif de la Caf depuis février 2018. Aussi, la candidature de l’Ivoirien Jacques Bernard Daniel Anouma (69 ans), cadre Financier, ancien membre du Comité exécutif de la Fifa, ancien Président de la Fédération Ivoirienne de Football et Président d’Honneur de la Fédération Ivoirienne de Football, a été aussi validée.

Candidat à sa propre succession, le Malgache Ahmad Ahmad a été exclu de la course suite à sa suspension par la Fifa pour des faits de corruption.

Par ailleurs, la Commission de Gouvernance de l’instance suprême du football africain a indiqué que la candidature du Mauritanien Ahmed Yahya (44 ans), homme d’affaires, président de Fédération Mauritanienne de football et membre du Comité Exécutif ainsi que celle du Sud-africain Patrice Tlhopane Motsepe (58 ans), homme d’affaires, également président de Club (Mamelodi Sundowns FC), nécessitent des vérifications complémentaires. «Leurs candidatures ont été jugées recevables. Cependant, la commission a estimé que des vérifications complémentaires sont nécessaires avant une décision finale. A cet effet, une audition de ces candidats sera organisée au Caire le 28 janvier 2021», peut-on lire sur le site de la Caf.

En marge de l’élection du président de la Caf, la commission électorale procédera aussi à l’élection des membres du Comité Exécutif de l’instance. Pour les différents postes, ce sont 16 candidatures qui ont été recensées.

Sur les 16 dossiers, la Commission de Gouvernance a expliqué que 3 candidatures nécessitent là aussi des vérifications supplémentaires. Il s’agit de Mamadou Antonio Souaré (Guinée), Seidou Mbombo Njoya (Cameroun) et Arthur De Almeida E. Silva (Angola). A cet effet, une audition de ces candidats sera organisée au Caire le 28 janvier 2021.

Une fois les candidatures définitivement validées, la Caf élira ainsi pour un mandat de quatre ans le successeur de Ahmad Ahmad lors de sa 43eme Assemblée générale ordinaire élective prévue le 12 mars 2021 à Rabat au Maroc.

Par ailleurs, pour les candidats au Conseil de la Fifa, la Can a fait savoir que le contrôle d’éligibilité est en cours au niveau des instances de la Fifa et le résultat sera communiqué en temps utile.

Alassane Cissouma

Commentaires via Facebook :


Go to Source
Author: Mali Tribune

Mali : Liste des arbitres pour le CHAN 2020 : le Malien, Boubou Traoré, parmi les 19 centraux

Ligue-des-Champions-CAF-710x416La confédération africaine de football (CAF) a dévoilé le 9 janvier 2021 la liste des 19 arbitres centraux qui dirigeront les rencontres de cette phase finale du CHAN édition 2020. Dans cette liste bien fournie à travers tout le continent, l’on trouve un Malien en la personne de Boubou Traoré.

A une semaine du coup d’envoi du CHAN 2020, le 16 janvier 2021, la Confédération africaine de football (CAF) a dévoilé samedi les dix-neuf arbitres centraux, vingt arbitres assistants et huit arbitres vidéo retenus pour officier à l’occasion de la compétition.

Le Camerounais, Alioum Néant, fera office de tête d’affiche, mais la principale attraction réside en la présence d’un quatuor féminin avec l’arbitre centrale Lydia Tafesse Abebe (Ethiopie) accompagnée de ses assistantes Bernadetta Kwimbira (Malawi), Mimisen Lyorhe (Nigeria) et Carine Atezambong Fomo (Cameroun).

Les pointures du continent comme le Zambien Janny Sikazwe, le Gambien Papa Gassama et l’Ethiopien Bamlak Tessema Weyesa seront préposés à la VAR.

« Le choix du groupe final d’arbitres a été effectué sur la base de leurs compétences physiques et sportives, ainsi que de leur compréhension du football, notamment leur capacité à lire le jeu », a précisé la CAF.

Arbitres principaux:
Mogos Teklu Tsegay (Érythrée)

Jean Claude Ishimwe (Rwanda)

Zakaria Mohamed Mahmoud (Égypte)

Georges Gatogato (Burundi)

Daouda Gueye (Sénégal)

Samir Guezzaz (Maroc)

Mahmood Ali Mahmood Ismail (Soudan)

Daniel Laryea (Ghana)

Ali Moussa Mohamed (Niger)

Lahlou Benbraham (Algérie)

Atcho Pierre (Gabon)

Mohamed Maarouf Mansour Égypte)

Rakotojaona Andofetra (Madagascar)

Haythem Guirat (Tunisie)

Peter Waweru (Kenya)

Souleiman Ahmed Djama (Djibouti)

Heeralall Ahmad Imtehaz (l’île Maurice)

Dahane Beida (Mauritanie)

Janny Sikazwe (Zambie)

Papa Bakary Gassama (Gambie)

Boubou Traoré (Mali)

Ngwa Blaise Yuven (Cameroun)

Arbitres assistants:
James Fredrick Emile (Seychelles)

Sanou Habib J. Oumar (Burkina Faso)

Dick Okello (Ouganda)

Wahid Youssef El Bosaty (Égypte)

Abdi Salah Mohamed (Djibouti)

Jawo Abdul Aziz Bollel (Gambie)

Mathew Kanyanga (Namibie)

Abdoul Aziz Moctar Saley (Niger)

Jospin Luckner Malonga (Centrafrique)

Samuel Pwadutakam (Nigerie)

Nouha Bangoura (Sénégal)

Dos Reis Montenegro Abelmiro (Sao Tome et Principe)

Ditsoga Boris Marlaise (Gabon)

Hassani Khalil (Tunisie)

Styven Moutsassi Moyo Danek (Congo)

Brinsi Zakaria (Moaroc)

Abdi Hamza (Somali)

Soulaimane Almadine (Comores)

Lionel Hasinjaosoa Andrianantea (Madagascar)

Menye Mpele Rodrigue (Cameroun)

Amadou Kodio

Source : Ziré



Go to Source
Author: Mamadou Makadji

Licences d’entraîneurs CAF : pourquoi 21 coachs mis sur la touche

Ligue-des-Champions-CAF-710x416

La Confédération Africaine de Football (CAF) veut révolutionner les aspects clés du football continental. En mettant en place un système de licences qui vise à donner une impulsion qualitative au secteur notamment sur le volet technique. Exemple : les entraîneurs.

Au total, 21 entraîneurs, dont des Africains, des Européens et des Brésiliens, ont été déclarés inaptes à s’asseoir sur le banc pour diriger une équipe engagée dans les compétitions de clubs de la CAF cette saison, car ils ne détiennent pas la licence d’entraîneur appropriée.

La Confédération Africaine de Football a relevé son niveau d’exigences pour être admis sur le banc des clubs. Pour la saison Interclubs de la CAF 2020/2021, tous les clubs devaient s’assurer que leur entraîneur principal respecte ces exigences de licence. A travers la mise en œuvre du système de licence des clubs de la CAF, tous les entraîneurs principaux des clubs engagés dans la Ligue des Champions de la CAF Total et l’édition de la Coupe de la Confédération de la CAF Total 2020/2021 doivent obligatoirement avoir la licence d’entraîneur « CAF A ».

En plus de la licence d’entraîneur CAF A, les entraîneurs titulaires d’une « licence PRO » d’une confédération sœur valide, sont également aptes à participer à des compétitions interclubs de la CAF. Pour pouvoir coacher désormais à un certain niveau en Afrique, il faudra donc s’inscrire dans un cursus afin d’obtenir son diplôme.

Ces nouvelles exigences de licence d’entraîneur pour les compétitions interclubs de la CAF, sont un exemple parmi d’autres de la façon dont le nouveau système d’octroi de licences aux clubs va stimuler le changement dans le football africain. Cette approche a d’ailleurs déjà commencé à porter ses fruits à travers une meilleure prise de conscience sur la nécessité d’avoir des entraineurs qualifiés. Pour preuve, plusieurs Associations Membres ont contacté la CAF pour planifier des cours de formation pour leurs entraîneurs.

Selon Raul Chipenda, Directeur du Développement de la CAF, « il s’agit d’élever le niveau des entraîneurs locaux afin qu’ils assurent des entraînements de meilleure qualité pour les clubs africains. Cette mesure devrait privilégier le choix des entraîneurs qualifiés pour assumer des responsabilités. Les présidents des clubs auront plus confiance en eux et il sera plus évident d’engager un technicien local plutôt que d’aller en chercher ailleurs ». Pour lui, les nouveaux standards de la CAF, inspirés des meilleurs pratiques et standards mondiaux, constituent un vecteur essentiel pour l’évolution et le développement de la balle ronde en Afrique.

Dans les saisons à venir, à travers le système de licence des clubs, la CAF formulera de nouvelles exigences pour tout le personnel technique des clubs, à savoir l’entraîneur adjoint, l’entraîneur des gardiens de but, les préparateurs physiques ainsi que les entraîneurs des jeunes catégories pour une certification standard dans tout le continent.
L’objectif final de la CAF vise à professionnaliser davantage le métier de coach afin que l’entraîneur « local » gagne en considération dans l’écosystème foot, notamment aux yeux de ses semblables des autres continents.

Source : Info-Mali


Go to Source
Author: Adam Mallé

CAF-C2: Maniema Union éliminé par Bloemfontein Celtic

L’Association sportive Maniema Union est éliminée dès le tour préliminaire de la coupe de la confédération (2020-2021). Le club de Kindu est tombé victime des sud-africains de Bloemfontein Celtic.

Défaits à l’aller la semaine dernière dans son antre du chef-lieu du Maniema (0-2), l’équipe congolaise s’est réveillée ce samedi 5 décembre en terre sud-africaine en menant par deux buts à zéro jusqu’à la fin du temps réglementaire avant de sombrer à la séance des tirs au but.

Les hommes du coach Daoula Lupembe n’ont marqué que deux des 5 tirs contre trois pour les locaux. Une élimination dès l’entame de cette édition qui réduit à trois le restant des participants congolais dans les interclubs. DCMP  entrera au prochain tour de la Coupe de la confédération tout comme Mazembe et V.Club en ligue des champions.

Fonseca MANSIANGA


Go to Source
Author: cleas

Coupe de la Confédération : Le grand baptême de feu de Yeelen Olympique

On y est ! La saison 2020-2021 de la Coupe de la Confédération débute ce week-end avec les matches aller du premier tour préliminaire. Le représentant malien, Yeelen olympique fera son baptême de feu contre l’Union sportive de la gendarmerie nationale du Niger (USGN). Les Olympiens, comme on les appelle, ont effectué leur préparation dans une atmosphère bon enfant sans pression.

Leur objectif est simple, faire un parcours honorable pour cette grande première, comme l’équipe l’a fait au plan national, il y a quelques mois, en terminant deuxième du championnat, derrière le Stade malien. Mercredi au passage de notre équipe de reportage au stade Modibo Keïta, les joueurs de Mohamed Camara travaillaient devant les buts, un exercice qui a duré une demi-heure. Ensuite, il y a eu une opposition intense et rythmée, le jeu à une touche de balle qui durera trois quarts d’heure.

Au total, les Olympiens ont livré sept matches de préparation et le nouvel entraîneur Mohamed Camara assure que ces rencontres amicales ont été tout bénéfice pour ses joueurs. «On prépare sereinement le match contre les Nigériens. On a un groupe jeune, on va jouer notre football qui est basé sur le jeu de possession du ballon.

Les cassettes vidéo que nous avons visionnées montrent que notre adversaire a de grands gabarits. C’est à nous d’imposer notre philosophie de jeu pour espérer prendre cette équipe à défaut et gagner le match», a confié Mohamed Camara, avant d’ajouter : «La jeunesse de l’équipe peut être un atout. Les joueurs ont la fougue et l’envie de bien faire pour une première participation à la Coupe CAF. Je pense que ce sera une source de motivation pour les jeunes»

Le keeper capitaine Kalilou Traoré ne dit pas autre chose. «L’ambiance est bonne, on va jouer comme on sait le faire, on ne changera pas notre façon de jouer. L’objectif est de gagner, se faire plaisir et faire plaisir au public malien», annonce le joueur.

Selon le directeur technique de Yeelen, le Franco-Algérien Bounouara Karim, l’équipe n’a pas fait de recrutements pour cette première campagne africaine. Elle s’est contentée de renforcer l’effectif avec quelques jeunes issus du centre de formation. «La politique de Yeelen, explique le technicien, c’est de former les jeunes talents. On n’a pas cherché à se renforcer avec des joueurs expérimentés. On fait confiance à nos enfants, ce sera un apprentissage pour nous».

«L’équipe est à l’internat depuis lundi, les jeunes sont motivés. On n’a pas changé notre méthode de travail par rapport à ce match de la coupe CAF. C’est un évènement inhabituel pour Yeelen mais important pour le Mali. On représente le Mali, on a fait une préparation physique assez intense pendant plusieurs semaines. On a visionné les vidéos de l’adversaire, mais l’essentiel pour nous est de nous concentrer sur notre identité de jeu», insiste Bounoura Karim.

Contrairement à Yeelen olympique, l’Union sportive de la gendarmerie nationale du Niger est un habitué des campagnes africaines. Le club basé à Niamey a atteint les quarts de finale de la Coupe CAF l’année dernière (les Nigériens ont été éliminés par le Libyens Al Ittihad, 1-1 à l’aller, 0-2 au retour). Aussi, le championnat nigérien a déjà débuté et après quatre journées de débats, l’ USGN est leader du classement avec 12 points, soit 4 victoires en autant de matches joués. L’équipe a marqué 14 buts et n’en a encaissé qu’un.

Ces statistiques prouvent que l’adversaire des Olympiens est en jambes et donnent une idée du niveau de l’équipe. Pour mémoire, si le représentant malien passe le cap des Nigériens, il affrontera la JS Kabylie d’Algérie au deuxième tour. Mais nous n’en sommes pas encore là et les protégés du coach Mohamed Camara doivent se concentrer d’abord sur les préliminaires qui se disputeront en aller-retour.

Le représentant malien en Ligue des champions, le Stade malien quant à lui, jouera le même dimanche en Guinée contre Ashanti Golden Boy. Coup d’envoi de la rencontre : 16h30.
Boubacar KANTé

Dimanche 29 novembre au stade du 26 Mars
16h : Yeelen olympique-US Gendarmerie du Niger

Source : L’ESSOR


Go to Source
Author: bamada.net

Caf : Ahmad veut aller au Tribunal Arbitral du Sport – Journal la Prospérité

This post has already been read 6 times!

Le président suspendu de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, déposera un recours au niveau du Tribunal Arbitral du Sport pour contester sa condamnation, prononcée lundi par la chambre de jugement de la commission d’éthique indépendante de la Fédération internationale de football association (FIFA), indique un communiqué de presse des membres de son équipe.

Ce sera un recours, disent-ils, assorti d’une demande d’effet suspensif, afin de ne pas aggraver le préjudice subi par le président Ahmad, et lui permettre de mener campagne en vue de sa réélection à la présidence de la CAF.

Pour son conseil, cette prise de position de la FIFA est une décision incompréhensible et choquante. C’est une décision qui n’a pas été rendue de façon juste et impartiale. Au cours des mois d’enquête menée par la Chambre d’enquête de la Commission d’Ethique de la Fifa rappel le communiqué de presse, des nombreux procédés surprenants avaient été relevés.

« Il résulte de ces irrégularités que les faits ont été présentés de façon largement contestable et contestée par la Chambre d’enquête à la Chambre de jugement de la Commission d’éthique de la FIFA. Cette dernière s’est d’ailleurs empressée de rendre dans l’urgence une décision immédiatement exécutoire, sans communiquer les motifs de sa sentence, en dépit de sa gravité. La raison d’une telle précipitation pourrait être que cette condamnation empêcherait le président Ahmad d’être réélu à la présidence de la CAF lors des élections prévues en mars 2021, en dépit des nombreux soutiens déjà déclarés en sa faveur », notent l’équipe d’Ahmad Ahmad.

EG


Go to Source
Author: La Pros

Coupe CAF : Programme du premier tour préliminaire – Rencontres aller

La Coupe de la Confédération Total CAF 2020-21 débute ce week-end avec les matches aller du premier tour préliminaire qui se déroulent à travers le continent.

Voici le calendrier:

* Toutes les heures sont en GMT

Vendredi 27 novembre 2020

12:00 Moroni / Ngazi (Comores) – NAPSA Stars (Zambie)

13h00 Al Amal Atbara (Soudan) – KVZ (Zanzibar)

16h30 Conakry / CI de Kamsar (Guinée) – Renaissance (Tchad)

18h00 Tunis / US Monastir (Tunisie) – Fasil Kenema (Ethiopie)

Samedi 28 novembre 2020

13h00 Bujumbura / Musongati (Burundi) – Green Eagles (Zambie)

14:00 Djibouti Ville / Arta Solar 7 (Djibouti) – Arab Contractors (Egypte)

14h30 Brazzaville / Etoile du Congo (Congo) – Bravos Maquis (Angola)

15h00 Mongomo / Futuro Kings (Guinée équatoriale) – Rivers United (Nigéria)

16h00 Le Caire / Al Ittihad (Libye) – Cheval (Somalie)

16h00 Dar es Salaam / Namungo (Tanzanie) – Al Rabita Juba (Soudan du Sud)

16h30 Conakry / AS Kaloum (Guinée) – Tevragh Zeina (Mauritanie)

17h00 Bakau / Gamtel (Gambie) – TAS (Maroc)

17h00 Thiès / Jaraaf de Dakar (Sénégal) – Piliers de Kano (Nigéria)

Dimanche 29 novembre 2020

13h00 Kindu / AS Maniema Union (RD Congo) – Bloemfontein Celtic (Afrique du Sud)

13h30 Gaborone / Orapa United (Botswana) – AS Kigali (Rwanda)

15h00 Ashantigold (Ghana) Salitas (Burkina Faso)

15h30 Lomé / Unisport de Sokode (Togo) – Coton Sport (Cameroun)

16h00 Bamako / Yeeleen olympique (Mali) – US Gendarmerie (Niger)

Clubs exemptés du premier tour préliminaire

Ahly Tripoli (Libye), Al Hilal Elobied (Soudan), DC Motema Pembe (RD Congo), ES Sétif (Algérie), ESAE FC (Bénin), Étoile Sportive du Sahel (Tunisie), FC De San Pedro (Côte d’Ivoire) ), JS Kabylie (Algérie), Kampala Capital City Authority (Ouganda), Orlando Pirates (Afrique du Sud), Pyramids FC (Egypte), Renaissance Sportive de Berkane (Maroc), União Desportiva do Songo (Mozambique)

* Suite à la disqualification du club Eswatini, GD Sagrada Esperanca (Angola) est qualifiée pour le tour suivant.

Source : L’ESSOR


Go to Source
Author: bamada.net

Football : Suspendu cinq ans par la FIFA, le président de la CAF Ahmad Ahmad saisit le TAS

Le président de la Confédération africaine de football (CAF) Ahmad Ahmad, suspendu pour cinq ans par la FIFA pour plusieurs manquements éthiques dont des détournements de fonds, a annoncé mercredi qu’il allait saisir le Tribunal arbitral du sport.


Go to Source
Author: bamada.net

MALI : la FIFA suspend le président de la CAF

malgache-ahmad-presidenr-caf-coupe-conferation-football-africaine

Le président de la Confédération africaine de Football Ahmad Ahmad a été condamné ce lundi 23 novembre 2020 pour détournements de fonds après plusieurs auditions. . Il lui ai interdit toute forme d’exercice d’activité relative au football pour cinq ans et il doit payer 200 000 francs suisses (plus de 120millions F CFA) d’amende à la chambre de jugement de la Commission d’éthique indépendante de la FIFA. 

Selon la FIFA, c’est sur la base des informations recueillies par la chambre d’instruction, témoignant que le dirigeant Malgache a violé le code d’éthique de la Fédération internationale en manquant à son devoir de loyauté, en gérant des fonds de manière inappropriée et en abusant de sa fonction de l’instance faîtière du football africain

La Commission d’éthique indépendante dans son communiqué a souligné que « l’enquête sur le comportement de M. Ahmad au poste de président au CAF entre 2017 et 2019 a porté sur diverses questions liées à la gouvernance de la CAF dont l’organisation et le financement d’un pèlerinage à la Mecque (Oumra), ses accointances avec l’entreprise d’équipement sportif Tactical Steel et d’autres activités »

Rappelons que  Ahmad Ahmad est à la tête de la CAF depuis 2017 et est candidat à sa propre succession pour les futures élections. Il a face à lui quatre autres candidats et ces candidatures doivent être validées le 12 janvier avant les échéances électorales.

Blamba dite Aminata KONE

Maliactu.net


Go to Source
Author: Fatoumata