Tag Archives: Zagreb

Croatie – Déplacement de Jean-Yves Le Drian (14.01.21)

Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, se rendra à Zagreb en Croatie le jeudi 14 janvier.

Le ministre sera reçu par Zoran Milanovic, Président de la République de Croatie, et s’entretiendra avec Andrej Plenkovic, Premier ministre et Gordan Grlic-Radman, ministre des Affaires étrangères et européennes.

Jean-Yves Le Drian évoquera avec ses interlocuteurs le dynamisme de nos relations bilatérales incarné par l’existence, depuis 2010, d’un partenariat stratégique entre nos deux pays décliné en plan d’action. Il abordera les grands dossiers de l’actualité européenne dans la perspective de la présidence française du Conseil de l’Union européenne au premier semestre 2022, la situation dans les Balkans occidentaux et les derniers développements liés au Brexit. Jean-Yves Le Drian évoquera également les grandes questions internationales.

Deux semaines après le séisme qui a frappé la Croatie, causant la mort de 7 personnes et de nombreux dégâts matériels, M. Le Drian se rendra à proximité de l’épicentre pour manifester la solidarité et l’amitié de la France envers le peuple et les autorités croates. La France a immédiatement envoyé 240 tentes et plusieurs containers/habitations d’urgence.

Le ministre visitera l’école française internationale de Zagreb qui forme, avec l’école allemande, l’un des cinq eurocampus franco-allemands dans le monde.


Go to Source
Author:

La Croatie touchée par un séisme de magnitude 6,4

A Zagreb, le 29 décembre.

Un tremblement de terre de magnitude 6,4 a touché la Croatie mardi 29 décembre, provoquant l’effondrement d’immeubles dans la ville de Petrinja, dans le centre du pays, a annoncé l’Institut de géophysique américain (USGS).

L’épicentre de la secousse, qui a eu lieu vers 13 h 30, à une profondeur de 10 kilomètres, était localisé à une cinquantaine de kilomètres au nord de Zagreb, où des habitants paniqués se sont précipités dans les rues.

« Nous retirons actuellement des gens des décombres, nous ignorons encore s’il y a des morts ou des blessés », a déclaré à une chaîne de télévision locale le maire de Petrinja, Darinko Dumbovic. « C’est la panique générale, tout le monde cherche à connaître le sort de ses proches », a-t-il ajouté. Des images de la ville, qui compte près de 20 000 habitants, montraient des toits effondrés et des rues jonchées de briques et autres débris.

Lundi, c’est-à-dire la veille, un séisme d’une plus faible magnitude avait touché la même région, ne causant que des dégâts matériels mineurs. Les Balkans sont une zone de forte activité sismique, et les tremblements de terre y sont fréquents.

Une centrale nucléaire mise à l’arrêt en Slovénie

« Par précaution », la centrale nucléaire slovène de Krsko a été mise à l’arrêt après le séisme, a déclaré une porte-parole du site, sans donner plus de détails. Selon l’agence de presse STA, il s’agit d’une « procédure normale en cas de forts tremblements de terre ».

Le séisme a été ressenti dans la capitale slovène, Ljubljana, ainsi que dans d’autres pays de la région, notamment en Hongrie et en Autriche, selon des témoins et les médias.

Construit à l’époque yougoslave et entré en service en 1983, le réacteur de type Westinghouse de Krsko, d’une puissance de 700 mégawatts, est celui de l’unique centrale de Slovénie, qui partage le site avec la Croatie. Il devait initialement cesser son activité en 2023, après quarante ans de fonctionnement.

Ljubljana et Zagreb ont toutefois décidé en 2015 de prolonger son activité de vingt ans, malgré les protestations de plusieurs ONG. Il couvre environ 20 % des besoins en électricité de la Slovénie et 15 % de ceux de la Croatie.

Le Monde avec AFP


Go to Source
Author:

Dos seísmos de magnitud 5,0 y 4,7 sacuden Croacia central

Zagreb (Croacia) EFE/EPA/ANTONIO BAT/Archivo
Zagreb (Croacia) EFE/EPA/ANTONIO BAT/Archivo
(ANTONIO BAT/)

Zagreb, 28 dic (EFE).- Un terremoto de magnitud 5,0 en la escala de Richter sacudió este lunes una zona de Croacia central, seguido poco después por una réplica de 4,7, sin que hasta el momento se haya informado de víctimas ni de edificios derrumbados, aunque sí generaron pánico entre la población, informó el servicio sismológico croata.
Los dos seísmos, con epicentro en Petrinja, a unos 50 kilómetros al sudeste de Zagreb, se produjeron a las 06.28 hora local (05.28 GMT), y a las 07.49 (06.49 GMT) y asustaron a los ciudadanos de la capital croata y otras ciudades de la región.
“Ha sufrido daños la alcaldía. Hay casas tan dañadas que los ciudadanos temen volver adentro. La gente está en las calles, hay pánico”, comentó el alcalde de Petrinja, Darinko Dumbovic, en declaraciones a la televisión regional N1.


Go to Source
Author: Newsroom Infobae

Controverse autour de la sensibilité des tests PCR

Dépistage à Zagreb (Croatie), le 23 novembre 2020.

Malgré l’arrivée récente des tests antigéniques, les tests RT-PCR restent considérés par l’ensemble des acteurs de santé publique comme la référence pour dépister le virus du SARS-CoV-2. D’autant plus à la veille des fêtes de fin d’année, quand près de 26 % des Français seraient prêts à se faire tester avant d’aller voir leur famille, selon un sondage Ifop.

Ce test réalisé en laboratoire est pourtant l’objet de vives critiques. Dans un avis daté du 17 novembre, le conseil scientifique écrit ainsi : « Du fait de leur sensibilité (…), [les tests PCR] peuvent amener à des isolements inutiles dans la mesure où environ 20 % des personnes dépistées PCR positifs (…) présentent une excrétion virale nulle ou faible les rendant non contagieuses. » Alors, les tests PCR sont-ils fiables, et donnent-ils une image exacte de l’épidémie ?

Traquer l’ARN

Le test RT-PCR (pour reverse transcriptase-polymerase chain reaction) se caractérise par une très grande sensibilité (donc très peu de faux négatifs) et une grande spécificité (donc très peu de faux positifs). Les erreurs de manipulation en laboratoire sont toujours possibles mais très rares. A titre d’exemple, dans une publication datée du 17 septembre, le groupe de travail sur le dépistage du Covid-19 en Ontario (Canada) a trouvé un taux de faux positifs inférieur à 0,01 %.

Lire aussi Tests, masques, distanciation : nos conseils pour un Noël sans Covid-19

Pour ce qui est des « faux négatifs », dont on a beaucoup parlé en début d’épidémie, rien ne permet de les quantifier aujourd’hui. S’ils existent, ils ne sont pas liés à la machine PCR, mais au prélèvement de sécrétions effectué sur les patients. « Les écueils qui conduisent à d’éventuels faux négatifs sont les prélèvements mal faits ou faits trop tôt ou trop tard, à des stades de la maladie où la charge virale est moins facilement détectable », explique Lionel Barrand, président du Syndicat des jeunes biologistes médicaux.

Mais que détecte précisément le test PCR ? A partir d’un prélèvement de sécrétions habituellement fait grâce à un grand écouvillon dans la zone nasopharyngée, il consiste à repérer la présence du virus en traquant des parties de son ARN, un brin unique d’acides nucléiques support de son génome. La première étape est celle de l’extraction et de la purification des molécules d’ARN grâce à des kits commerciaux vendus par les fabricants de machine PCR. La machine va ensuite répliquer ses brins d’ARN de manière exponentielle afin d’obtenir un signal suffisant pour détecter des séquences de gènes présents dans le génome du virus.

Il vous reste 70.24% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.


Go to Source
Author:

Croatian ale wins ‘Best in EU’ award

ZAGREB (Reuters) – When Britain voted to leave the EU, UK-born Tom O’Hara decided to stay in Zagreb where he was visiting a friend – and four years later the ale he started brewing in Croatia is winning accolades back home.

O’Hara’s The Garden Brewery scooped the “Best in the EU award” given anually by Beer52, a Britain-based club of beer lovers with more than 200,000 registered members.

O’Hara, who won the same award last year, took first place this time for Micro Niepa, a low-percentage version of his New England IPA series, in the category of 3.4% alcohol or below.

The Garden Brewery, whose core products also include Pilsner and Stout and which brews a range of regularly changing specials, exports to around 30 countries.

“We started production in 2016… We’ve always been experimenting and not been afraid to try new stuff,” said O’Hara, a brewer in his native Northern Ireland and in London before he moved to the Balkans.

He has prospered during COVID-19, increasing sales by 22% in the first nine months of 2020.

“When the coronavirus hit… we went 100% can and we developed our web-shop,” O’Hara said.

“…We’re (also) on course to hit 133 different styles of beer (over four years) by the time we finish this year.”

(Reporting by Antonio Bronic, writing by Igor Ilic, ; editing by John Stonestreet)


Go to Source
Author:

Croatia reports biggest one-day rise in COVID cases, Zagreb sees surge

ZAGREB (Reuters) – Croatia reported on Thursday its biggest rise in daily new COVID-19 infections with 1,563 new cases, nearly half of which were in its capital Zagreb where they more than doubled.

Zagreb recorded a new high of 705 new COVID-19 cases on Thursday compared to the previous day’s 337 infections.

So far Croatia, the country of some four million people, has recorded 29,850 cases with 406 deaths. There are currently 7,380 active cases.

Neighbouring Slovenia, with two million people, also reported on Thursday a record-high number of daily cases so far, reaching 1,663 infections.

(Reporting by Igor Ilic; Editing by Muralikumar Anantharaman)


Go to Source
Author:

Atos supercomputer boosts weather forecasting capacity for ‘Croatian Meteorological and Hydrological Service’ and supports fight against air pollution

Zagreb, Croatia, Paris, France, 20 October 2020

Atos, a global leader in digital transformation, has signed a five-year contract worth over 10 million HRK (approximately 1.3 million EUR) with the Croatian Meteorological and Hydrological Service (DHMZ) to supply its BullSequana XH2000 supercomputer. The new system will multiply DHMZ’s computing power by 4, compared to its current solution, to enable faster calculations for more frequent and accurate weather forecasting. It will also be used as part of the AIRQ project to improve and optimize the system which is used for managing and monitoring air quality in urban areas.

In addition to medium-term and long-term forecasts, DHMZ meteorologists and hydrologists will be able to more accurately predict and determine the intensity of severe weather events long before they occur. These include floods, thunderstorms, extremely strong winds and extreme temperatures. The supercomputer will also provide additional useful data to various industries and environmental protection organizations. It will be used as part of the AIRQ project to develop a functional model to estimate ground-level pollutant concentrations.

“The modernization of our computer infrastructure is essential for DHMZ to fulfill its main task, which is to provide quality, timely and reliable meteorological and hydrological information and advance warnings of dangerous weather events. This information enables strategic decisions to be made – in society, across various branches of the economy, in food production, and in the protection of life and the environment, which is increasingly exposed to an increased risk of disasters as a result of climate change”, said Branka Ivančan-Picek, Director-General at DHMZ. “The new computing system will enable an increase in the accuracy of the forecast of meteorological parameters in Croatia on a time scale from a few hours to long-term climate scenarios. The increased computing capacity brought to us by this system will be used to develop and put into operational use a chain of numerical prognostic models (meteorological and climatic models, dispersion models, hydrological and oceanographic models) and other applications.”

“We are delighted that DHMZ has chosen us as its partner and procured a revolutionary supercomputer that no other national meteorological institute in the region has. This is another confirmation of the expertise and operational excellence of the Atos team in Croatia, which is needed to install, manage and run such a large system. It is the best technology in the category, which we deliver via our BullSequana XH2000 supercomputer. The new solution will optimize the computing process in DHMZ and enable significant improvements in numerical weather predictions”, said Pierre Barnabé, SEVP, Head of Global Big Data & Security, Atos.

The system is planned to be installed at DHMZ by the end of April 2021. The contract includes the supply and installation of the new BullSequana XH2000, the migration and optimization of all existing DHMZ applications for weather forecasting calculations and five-year maintenance.

***

Additional information:

Atos has successfully deployed BullSequana systems at many leading European supercomputing centres that either undertake production or research work into weather forecasting, earth systems and climate modelling including leading European numerical weather centre ECMWF, Meteo France, the German Climate Computing Centre (DKRZ), the Spanish AEMet, Royal Netherlands Meteorological Institute and Plymouth Marine Laboratory in the UK. Atos has also just announced a new Center of Excellence in HPC (High-Performance Computing), AI (Artificial Intelligence)and Quantum computing for Weather & Climate together with ECMWF to provide researchers access to emerging technologies to support work on medium and long-range weather forecasting and prediction and global climate modelling.

Atos is also a partner of the European Centre for Medium-Range Weather Forecasts (ECMWF) and other national weather centres in the ESCAPE2 and ESIWACE2 European projects developing next generation weather models which contribute to informing the future of atmospheric sciences.

The procurement of this supercomputer is part of the AIRQ project and relates to component 5: Upgrading the DHMZ computer infrastructure. The AIRQ project – Expansion and Modernisation of the National Network for Continuous Air Quality Monitoring is implemented by DHMZ in partnership with the Institute for Medical Research and Occupational Medicine. The total value of the project is 125.1 million HRK, of which 85% is financed from the European Regional Development Fund, and 15% from the Environmental Protection and Energy Efficiency Fund. The purpose of the project is to improve and optimize the system for managing and monitoring air quality in urban areas, zones and agglomerations.

About Atos

Atos is a global leader in digital transformation with 110,000 employees in 73 countries and annual revenue of € 12 billion. European number one in Cloud, Cybersecurity and High-Performance Computing, the Group provides end-to-end Orchestrated Hybrid Cloud, Big Data, Business Applications and Digital Workplace solutions. The Group is the Worldwide Information Technology Partner for the Olympic & Paralympic Games and operates under the brands Atos, Atos|Syntel, and Unify. Atos is a SE (Societas Europaea), listed on the CAC40 Paris stock index.

The purpose of Atos is to help design the future of the information space. Its expertise and services support the development of knowledge, education and research in a multicultural approach and contribute to the development of scientific and technological excellence. Across the world, the Group enables its customers and employees, and members of societies at large to live, work and develop sustainably, in a safe and secure information space.

Press contacts:

Global: Laura Fau | laura.fau@atos.net | +33 6 73 64 04 18 | @laurajanefau

Croatia: Danijela Kasunić | danijela.kasunic@atos.net | +385 91 2867 001

The post Atos supercomputer boosts weather forecasting capacity for ‘Croatian Meteorological and Hydrological Service’ and supports fight against air pollution appeared first on Atos.


Go to Source
Author: Atos

Griezmann busca a Griezmann

No entra dentro de la estrategia de un profesional de la estirpe de
Griezmann
provocar un caso en una caseta de Zagreb para revertir su situación dentro del equipo con reproches teledirigidos a K


oeman
y regañinas a sus compañeros. En las declaraciones del francés, tras ganar a Croacia con un espectacular gol por la escuadra jugando donde se reivindica en el Camp Nou con una tristeza clamorosa, ha pesado más la lectura de ventilar el asunto vendiendo a un
Antoine
retador y desafiante hacia
Ronald
, que el simple hecho de haber querido llamar la atención para hacer valer la jerarquía futbolística que echa en falta jugando en Can Barça. Una rebeldía más íntima que otra cosa que sale al aire. Una palmada en la mesa entre estruendosa y respetuosa de alguien que, a su pesar, mantiene una cuenta pendiente teniendo que reivindicar que no hace tanto tuvo el mundo en sus pies y es considerado un futbolista ‘top’.

No es normal lo que le ocurre al ‘Pequeño Príncipe’. En 14 meses ha pasado del fabuloso debut con
Valverde
ante el Betis (5-2) marcando dos goles y con
Messi
fuera de combate, al ninguneo de
Quique Setién
dándole los minutos basura ante el Atlético (2-2) para desgarro de
Simeone
y la suplencia en dos duelos determinantes, en Sevilla para LaLiga y ante el Bayern en Lisboa. El
‘Txingurri’
y el técnico cántabro lo consideraron un jugador sobrevenido desde una fuerte inversión de club, sin encontrarle la posición adecuada.
Koeman
lo respeta y lo sitúa en la derecha. De momento, los hechos le dan la razón. El holandés tiene la coartada de que
Coutinho
le está dando un buen rendimiento centrado y con libertad de movimientos, que es lo que ansía
Antoine
mientras sufre esperando balones tirado a la banda. No lo tiene fácil mientras
Jordi
Aba
, Cou
y
A
nsu
tengan el protagonismo. A favor de la decisión de
Koeman
también juega el mayor despliegue defensivo que aporta el francés sobre
Messi
y el brasileño. Que se le etiquete de sacrificado no le basta ni le llena, por eso se levantó. Si
Villa



y


Henry

lo hicieron, también puede ‘Grizi’

con sus grandes y muchas virtudes.


Go to Source
Author:

Ligue des Nations : les Bleus souffrent mais s’imposent en Croatie, avant une ‘finale’ contre le Portugal en novembre

Promis à l’enfer du vétuste stade Maksimir de Zagreb, où se trouvaient ce mercredi soir 7 000 supporters croates, les Bleus auront souffert pendant l’ensemble de la deuxième période mais se sont tout de même imposés face à des adversaires qui ne parviennent décidément pas à les battre. Vainqueur 4-2 des deux derniers affrontements contre la Croatie, l’équipe de France s’est imposée ce soir grâce à des buts d’Antoine Griezmann et de Kylian Mbappé (2-1). Désireuse de prendre sa revanche après ces deux défaites consécutives – dont une finale de Coupe du monde -, la Croatie a raté le coche et ne s’est toujours pas imposée une seule fois contre la France dans son histoire.

Pourtant, les joueurs de Zlatko Dalić se sont donné les moyens de leurs ambitions, malgré une entame totalement ratée, en dominant notamment toute la deuxième période du match. Entreprenants dans le jeu, à l’image de leur défaite au Stade de France en septembre durant laquelle ils avaient dominé la rencontre, les Croates ont cherché à déstabiliser un bloc défensif français solide, qui n’aura craqué qu’une seule fois sur une percée de Luka Modric, dont le centre fut dévié par Josip Brekalo pour Nikola Vlasic, qui concluait l’action d’un pointu (64e).

Une équipe de France en manque d’idées

Mis à part ce but, les Bleus auront subi mais sans réellement trembler. Car l’équipe de France est une sélection qui défend mieux qu’elle ne joue et qui sait subir les assauts de ses adversaires, Raphaël Varane et Clément Lenglet se régalant sur les nombreux centres délivrés par les latéraux croates. L’un d’entre eux aura trouvé la main de Ferland Mendy (35e), titulaire comme latéral droit ce soir, qui aurait pu valoir un penalty.

Pas vernis, les Croates en réclamaient un autre quelques minutes plus tôt sur une intervention dans la surface de Corentin Tolisso (31e). Deux actions litigieuses qui n’ont pas poussé l’arbitre, Björn Kuipers – privé du VAR -, à siffler, alors que les Bleus auraient également pu bénéficier d’un penalty pour une intervention limite de Domagoj Vida sur Anthony Martial (19e). Et quand la défense française n’a pas été assez attentive, elle s’en est remis à Hugo Lloris, impérial à bout portant devant Ivan Perisic (30e) puis sur des frappes de Mateo Kovacic (86e) et Andrej Kramaric (90e).

De leur côté, les Français ont confirmé leurs difficultés dans l’animation offensive et l’impression visuelle négative que donne ce système en losange que Didier Deschamps expérimente en ce mois d’octobre. Le milieu de terrain a certes été bon – Adrien Rabiot s’est bien rattrapé après sa très terne prestation contre le Portugal -, mais les Bleus manquent de créativité, de prise de risque, de présence dans la surface. Bref, cette équipe de France manque d’idées. Les latéraux, pièce offensive essentielle dans un système en losange, n’ont que trop rarement été trouvé en position dangereuse.

Griezmann se rapproche de Trezeguet

Ce fut le cas sur les deux buts français. D’abord sur l’ouverture du score de Griezmann, lors du temps fort des Bleus en tout début de match. Bien lancé sur le côté droit, Ferland Mendy s’est lancé dans un raid avant de centrer, avant que le ballon ne revienne sur l’attaquant du FC Barcelone qui a fusillé Danijel Subasic d’une frappe sèche sous la transversale (8e). Le 33e but en sélection pour Griezmann, qui se rapproche de David Trezeguet et ses 34 réalisations.

Puis en deuxième mi-temps, totalement contre le cours du jeu, Mbappé a redonné l’avantage aux Français (79e) sur une superbe remise de Lucas Digne après une belle ouverture de Paul Pogba. Le 15e but en sélection pour Mbappé, qui n’aura pas été bon ce soir – l’attaquant du PSG a notamment raté une énorme occasion en première mi-temps (15e) – mais qui a eu le mérite d’être au bon endroit au bon moment. L’entrée de Pogba aura quant à elle fait le plus grand bien aux Bleus, le milieu de Manchester United se procurant d’ailleurs l’une des seules occasions françaises en deuxième mi-temps, une frappe à bout portant bien repoussée par Subasic (77e).

Avec cette victoire en Croatie, l’équipe de France de Deschamps suit le rythme du Portugal qui s’est imposé à domicile contre la Suède (3-0). Les deux sélections comptent désormais 10 points dans ce groupe 3 mais la Seleção occupe la tête de la poule à la différence de buts. Pour se qualifier pour le Final 4 de cette Ligue des Nations, les Bleus devront s’imposer au Portugal en novembre, dans ce qui sera très certainement la finale de ce groupe.


Go to Source
Author:

Croacia registra un nuevo récord de contagios, con 748 en 24 horas

Una mujer sentada en la terraza de un café prácticamente vacía en Zagreb. EFE/EPA/ANTONIO BAT/Archivo
Una mujer sentada en la terraza de un café prácticamente vacía en Zagreb. EFE/EPA/ANTONIO BAT/Archivo
(ANTONIO BAT/)

Zagreb, 14 oct (EFE).- Croacia ha registrado en las últimas 24 horas un total de 748 nuevos casos de COVID_19, marcando así un nuevo récord desde que estalló la pandemia en marzo.
Ese nuevo máximo supone un gran salto de contagios diarios respecto al máximo anterior, de 542, registrado el pasado día 8.
Entre los 3.210 casos activos hay 441 personas hospitalizadas, 27 de ellas en cuidados intensivos.
Con los últimos cuatro fallecidos, son ya 334 las personas que han muerto debido a la pandemia en esta país de 4,5 millones de habitantes


Go to Source
Author: Newsroom Infobae